Start-up française Qarnot transforme les serveurs en chauffe-eaux

servers datacenters

L’entreprise française Qarnot teste une solution innovante pour réutiliser efficacement la chaleur produite par les serveurs informatiques. En plaçant des serveurs dans l’eau, on peut générer de l’eau chaude.

Les serveurs fonctionnant à pleine vitesse dégagent beaucoup de chaleur et donc d’énergie perdue. Les scientifiques recherchent diligemment des solutions pour maintenir les serveurs au frais et réduire la consommation d’énergie. Qarnot, une start-up française, adopte une approche différente de la question, en développant des solutions pour utiliser cette chaleur générée au mieux.

La première idée de l’entreprise française est un chauffage électrique qui peut chauffer les maisons uniquement grâce à la chaleur produite par les serveurs. De cette façon, cette chaleur ne sera pas gaspillée. Pourtant, Qarnot s’est retrouvé avec un problème : vous n’allumez votre chauffage que pendant les mois froids. Alors que faire pendant les mois les plus chauds avec votre surplus de chaleur ?  

Chauffe-eaux

Qarnot a récemment dévoilé sa dernière solution QBx. Ce sont des groupes d’ordinateurs qui abritent 12 à 24 serveurs ; il peut s’agir de CPU AMD Epyc ou Intel Xeon. Chaque module de serveur est relié à un réservoir d’eau qui fait couler l’eau dans le module. La chaleur produite par les serveurs chauffe ensuite l’eau jusqu’à ce que vous obteniez de l’eau chaude utilisable.

Ainsi, jusqu’à 95 % de la chaleur générée peut être réutilisée, a expliqué le PDG Paul Benoit à TechCrunch. « Nous voulons nous attaquer à la charge de base. Les gens ont besoin d’eau chaude toute l’année. »

Plus proche des gens

La société a lancé un projet pilote en Finlande avec un petit centre de données contenant 100 kW de puissance de calcul. À terme, Qarnot souhaite étendre ces capacités, bien que Benoît ne croie pas à la vision des géants de la technologie tels que Google et Microsoft qui installent d’énormes sites dans des endroits isolés. Le centre de données du futur est à plus petite échelle et plus proche des gens, afin que les entreprises et les foyers puissent utiliser plus utilement l’énergie des centres de données.

Afin de concrétiser cette vision, Qarnot a collecté 12,5 millions d’euros de capital lors d’un investissement. Cette somme s’ajoute aux 6 millions d’euros que les investisseurs ont injectés dans l’entreprise en 2020. Il existe donc une forte demande pour des technologies informatiques plus écologiques.

newsletter

Abonnez-vous gratuitement à ITdaily !
Category(Required)
Consent(Required)
This field is for validation purposes and should be left unchanged.
retour à la maison